Ma passion pour les Philippines
Deux voyages fabuleux aux philippines et un troisième imminent.

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photo
Mes amis

Mes albums

Rubriques


Sites favoris

Coral cay resort (Siquijor)
Silent garden
Infos philippines (francophone)
wow bantayan
Philippines airlines
Cebu pacific
SEAIR
Philippines tourism
Siquijor website
Dondeezco beach resort (Siquijor)
Bermuda beach resort (negros)
VF (francophone)


Philippines informations pratiques

Avant de découvrir les photos quelques informations pratiques sur le pays.

Monnaie et argent: le pesos philippin. Le change de l'euro et du dollars est facile de partout; dans certains endroits isolés, le dollars est plus facilement convertible.

On trouve des banques de partout dans les grandes et moyennes villes. Sur les petites îles comme Siquijor, il faut prévoir du liquide car pas ou peu d'ATM utilisable pour le moment.

La carte VISA est acceptée pour les retraits aux Philippines.

Sécurité; on entend de tout et de rien là dessu; vu de France, les philippines sont souvent présentées comme une destination dangereuse; et c'est totallement faux. Il y a un certain nombre de précautions d'usage à prendre dans les grandes ville, surtout à Manille et aussi dans le dowtown de cébu; mais aucune parano à avoir. Je me sens bien plus tranquille à cébu que dans certaines villes de mon propre pays.

un élément à prendre en compte; il vaut mieux par contre éviter de se rendre dans certaines parties de Mindanao et dans les îles de la mer de Sulu à cause de guérillas islamistes; mais de toute façon ce sont des régions très éloignées et peu accessibles pour les touristes.

Langue; L'anglais est très bien compris surtout dans les villes, même dans les petites  îles les jeunes comprennent l'anglais; les anciens moins et c'est logique. Le tagalog est la langue parlée dans la majeure partie du pays mais il y a aussi d'autres langues locales (comme le cébuano dans les visayas).

Tourisme: on rencontre des touristes du monde entier aux philippines; beaucoup d'américains sur l'île de luzon (île de Manille); pas mal d'européens dans les visayas. Peu de francophones d'une manière général mais ça évolue; on croise pas mal de français sur Bohol et Siquijor.

Dans tous les cas, les philippines ne sont pas la Thailande et cela est encore loin d'être un boulevard touristique; même si le pays décolle touristiquement d'année en année.

on rencontre des francophones installés là bas; j'en connais à bantayan, bohol, negros. il y a pas mal d'expatriés aux philippines. Beaucoup de retraités américains dans la région de Manille.

Comment y aller de France; Aucun vol direct Paris-manille mais plusieurs options possibles. La KLM via Amsterdam avec des départs de provinces; une bonne option car vol direct Amsterdam-Manille en environ 13h.

Sinon possibilité de passer par Dubai avec la EMIRATES; de Paris ou de Nice. Possible de passer via hong kong par la CATHAY PACIFIC, au départ de Paris.

Il est aussi possible de prendre un vol pour bangkok, singapour, hongkong puis de prendre un vol Philippines airlines ou Cebu pacific pour Manille.

Par la cathay pacific, il est possible, outre Manille, de voler sur Cébu via Hong kong.

La Lufthansa n'exploite plus la ligne Allemagne-Philippines.

D'autres compagnies du golfe desservent aussi les Philippines.

Pour les US, il y a de nombreux vols USA-Manille; avec des liaisons directes sur los angeles, New york..par philippines airlines et par les compagnies US.

Enfin, il est possible d'aller en Australie et en Nouvelle Zélande des Philippines.

Comment s'y déplacer: les Philippines sont un archipel immense de près de 7000 îles; les liaisons sont faciles sur certaines destinations et peuvent être éprouvantes et longues sur d'autres.

Utiliser l'avion en vol intérieur; les vols sont très abordables (de 20 à 50 euro le ticket environ), surs,et pratiques; Philippines Airlines et Cebu Pacific sont les leaders.

Sur certaines destinations, il est possible d'utiliser des compagnies plus petites comme SEAIR et ZEST AIR.

Ensuite, dans les visayas, le système des fasts ferries est bien rodé, rapide et sur pour relier cébu à bohol, siquijor, negros et leyte. Plusieurs compagnies; Ocean jet, delta fast ferry.

Il existe aussi des ferry plus lent et là c'est plus aléatoire; certaines embarquation sont hors normes de sécurité.

Pour des excursions en mer, la bangka (pirogue trafitionnelle philippines) est idéale.

Sur les grandes îles, réseau dense de bus; comme sur luzon et negros par exemple.

Pour de courtes distances; la marche à pied lol, la moto, le tuk tuk (tricycle) voire le vélo.

Climat; climat tropical. Globalement il fait chaud. De juin à octobre, saison des pluies et typhons; mais c'est pas si simple et pas de partout; l'archipel est immense.

Les typhons font parfois de gros dégats comme en 2009.

Guide papier; Le lonely planet (existe en anglais et en français) est bien fait.

Santé: Comme tout pays tropical, il faut se prémunir des piqures d'insectes et notamment des moustiques. Ces derniers transmettent la Dengue (présente partout dans le pays) et le paludisme (fort risque surtout à Palawan). Faire ses rappels vaccins DT polio, faire vaccin hépatite A et typhoide. Pas de vaccin fièvre jaune; cette maladie n'est pas présente dans ce pays.

Visa; Les français sont dispensés de visa pour des séjours n'excédent pas 21 jours; au delà il est préferable de prendre son visa en avance à l'ambassade à paris ou dans les consulats (un consulat à Marseille par exemple).

Allez une vue de Manille pour finir ces infos pratiques...

 



Publié à 22:12, le 3/07/2010,
Mots clefs :
Commentaires (0) | Lien

cébu island in 2010

Pour mon deuxième voyage aux Philippines, quelques photos de cébu et autour.

L' île de Cébu est grande comme à peu près la Corse; elle s'étire toute en longueur; c'est l' île centrale des Visayas. Cébu city quand à elle est l'une des plus grande ville des philippines, après Manille et en concurence avec Davao sur Mindanao.

Cébu est une ville bruyante, animée et polluée mais assez colorée et agréable. La ville haute avec ses beaux quartiers, centres commerciaux gigantesques, les malls (ex robinson malls), ses lieux de sorties, banques...contraste avec la ville basse plus populaire et délabrée qui s'étire jusqu'au port.

Sur cébu j'aime bien le "teo fel pension house" dans la ville basse; excéllent rapport qualité prix et sécurisé: malgré le quartier interlope, il est facile de se déplacer en taxi la nuit.

l'eddys dans la ville haute est pas mal mais beaucoup plus cher.

Le sud de l' île de cébu est très vert et agréable, avec la renomée pour la plongée, moalboal; deuxième série de photos.

Allez les photos;

Siquijor again pour la suite..



Publié à 21:27, le 3/07/2010,
Mots clefs :
Commentaires (0) | Lien

Negros la sauvage

Me restant quelques jours dans les Visayas, au centre sud des philippines; avec ma copine, nous avons décidé d'aller faire un tour à Négros; pourquoi? car Dumaguete, la porte d'entrée sud de négros est à 1h de fast ferry de Siquijor; donc c'était l'idéal pour quelques jours.

Dumaguete est une ville de moyenne taille, classique des philippines; c'est aussi une ville universitaire:

On avait décidé de partir à Sipalay, une petite ville sur la partie centrale de la côte ouest de Négros; pourquoi? car de Sipalay; il est aisé de se rendre à sugar beach; une plage isolée, ou se trouvent juste quelques resorts tout autant isolés et quelques touristes (il n'y a pas foule lol). Recommandé par un touriste Anglais rencontré à Siquijor, on a décidé de s'y rendre.

Se rendre à Sipalay de Dumaguete est toute une histoire; deux bus, un tricycle (20 mns) et une bangka (15mns) sont nécessaires; soit une bonne journée de voyage de près de 7h de transports.

Mais ça en vaut clairement le coup; cet endroit est si calme, beau et sauvage (admirez les photos).

Sur Sugar beach on a décidé de se rendre à bermuda beach resort qui nous avait été conseillé aussi; tenu par un suisse très sympa marié à une Philippina; ce resort vaut le coup; pour 1000 pesos on a eu droit à un immense bungalow confortable avec terrasse privative donnant sur la plage, à quelques mètre de l'eau..

Notre ami suisse cuisine une bonne cuisine Italienne pour les amateurs lol

ok allez les photos....

Les couchers de soleil sont magnifiques sur cette plage; à tomber par terre...

Quelques tranches de vie sur la route du retour; les tuk tuk c'était à bayawan; petite ville ou on a changé de bus sur le chemin du retour vers Dumaguete,

Mon dernier voyage en février 2010 arrive bientôt en photos...



Publié à 17:57, le 3/07/2010,
Mots clefs :
Commentaires (0) | Lien

Siquijor la magique

Après Bohol, un nouveau saut en ferry Ocean jet pour partir découvrir Siquijor Island et rencontrer celle qui allait devenir ma copine.

L'arrivée sur Siquijor est très belle,

Siquijor est une toute petite île; bordée de belles plages aux eaux cristallines. En son centre, un petit district montagneux et plus frais ou se trouvent quelques villages. Siquijor possède une petite capitale, Siquijor Town; ainsi qu'un petit port, Larena. Il n'y a pas vraiment d'autres villes sauf Lazi à l'est qui est petit et des villages. la végétation est luxuriante sur Siquijor.

La belle plage du Coral cay resort

A Siquijor, il y a quelques hébergements bien sur, pour la plupart des petits resorts les pieds dans l'eau tenus par des expatriés Européen et Australiens et par des Philippins. Durant ce séjourn j'ai logé au Coral Cay resort, un excélent rapport qualité prix. La plage devant le resort est très sympas comme le montrent les photos. Il n'y a jamais foule de touristes à Siquijor mais on croise quand même des français, anglais, allemands; plus rarement des américains.

Siquijor est parcouru d'une petite route côtière, agréable à faire en moto. Les paysages et tranches de vie sont fabuleux. Au gré des villages, on découvre le long des routes des "tanduay"; ce sont des sortes d'épiceries philippines ou l'on peut acheter de tout (eau, nourriture, produits, cigarettes..)

Sur la côte sud de Siquijor, le gros village de San juan est connu pour ses sources d'eau fraîche ou l'on peut se baigner mais surtout pour ses belles plages à l'eau limpide, à proximité.

Ce n'est pas pour rien que pas mal de resorts ont enménagés à cet endroit dont l'un des plus hauts de gamme; le coco groove resort.

A san juan même, il est sympa de se baigner ou tremper les pieds dans la piscine naturelle.

Voici les belles plages de San juan...

 

Pour ceux qui en ont le courage, partir à l'est de Siquijor est très intéressant, en longeant toujours la route côtière.

On passe tout d'abord dans la localité de LAZI; intéressante à visiter pour son couvent (le plus ancien des Philippines) et pour son église:

Lors des préparations des fêtes des baranguay (sorte de fêtes de village), les habitants accrochent des petits drapeaux de couleur à l'entrée des villages:

Tout au long de la route, on dévouvre de belles tranches de vie et plein de petites églises plus ou moins en bon état (les philippines sont un pays à très grande majorité catholique):

De LAZI, en remontant la côte est, on arrive aux environs de Maria, ou se trouve le princess bukidnon resort; l'établissement est en lui même isolé mais sympa d'y aller pour profiter de la belle plage, de la vue et de la piscine..

Le long de la route en allant vers LAZI, il est intéressant de s'arrêter rendre hommage au plus vieux et plus grand arbre de l'île:

Un petit détour hors de la côte vers les terres pour visiter un ensemble de "waterfalls" (cascades). les escaliers pour y descendre sont raides; on transpire à mort mais ça vaut le coup.

De retour à l'hôtel; admirez la plage et les magnifiques couchers de soleils de ce coin du globe;

Visiter Siquijor sans se rendre à l'intérieur des terres dans la petite partie montagneuse est dommage car c'est un autre monde. En quelques minutes on passe de la moiteur du climat côtier à la fraicheur montagneuse. Siquijor est connu aussi aux Philippines pour être une île de sorcellerie (beaucoup de Philippins ont peur de cette île d'ailleurs); l'intérieur de l'île nous donne l'impression d'approcher des terres plus isolées, lointaines et mystérieuses, à quelques kilmomètres de la côte.

De retour près de Siquijor town, oû réside une partie de la famille de ma copine; les plages y sont moins spectaculaires qu'ailleurs dans l'île mais pas désagréable non plus:

Un clin d'oeil au chien de ma chérie..

Les habitants de Siquijor, comme la majorité des philippins, sont très accueillants. Il y a peu de manifestation de racisme aux philippines et, dès qu'on s'éloigne des grandes villes, on est surpris de l'hospitalité; un petit clin d'oeil à la famille de ma copine (les jeunes!!), avant de partir ensuite vers une autre île; Negros.

 

Negros arrive bientôt.........



Publié à 14:46, le 3/07/2010,
Mots clefs :
Commentaires (0) | Lien

Second séjour à Siquijor

Siquijor à nouveau;

les plages proches de Siquijor town sont sympa finallement; le dondeezco beach resort est une nouvelle adresse découverte; tenus par des Philippins, ce resort est une bonne surprise;

admirez les plages de Siquijor town; il y avait bien du vent ce jour là;

Siquijor town est agréable à visiter; outre le petit marché, la place centrale; les petites rues sont agréables à déambuler; c'est tout petit mais vraiment sympa et paisible; la pizzéria à l'étage n'est pas mal si vous êtes amateur de pizza même à l'autre bout du monde comme moi lol

maison près de Siquijor town

 

Lors de ce séjour, on a découvert une merveille, paliton beach; cette plage isolée et magnifique est un bijoux peu connu; c'est pour cela que je n'indiquerai pas ou elle est...la plage ne possède aucune infrastructure et c'est tant mieux; le retour des pêcheurs dans leur bangka avec du poisson bien frais, est un spectacle qui ajoute au caractère agréable du lieu. l'eau est d'une pureté cristalline; les petits poissons nagent entre les pieds; quelques méduses viennent à la fête mais il est aisé de les éviter.

 

Les plages du nord de l'île de Siquijor (plages de Sandugan) sont aussi belles, même si je les ai trouvé moins agréables à la baignade (cela fait plus marécageux que plage); mais les vues sont belles: ces plages sont d'un paisible.  Ce jour là le temps était couvert mais cela n'enlève rien au charme des lieux. Allez les photos

Et puis pour finir, encore pour le plaisir deux photos des paisibles routes de Siquijor; diamond of siquijor est une nouvelle guesthouse testée; tenu par des philippins; une adresse sympa et abordable mais ça n'est pas un resort.

 

Prochain voyage aux philippines; fin septembre normallement avec de nouvelles îles à dévouvrir



Publié à 14:43, le 3/07/2010,
Mots clefs :
Commentaires (0) | Lien

Bref séjour sur Bohol

ocean jetArrivée à Bohol via le ferry Ocean jet en provenance de cébu; Le fast ferry est climatisé, moderne et ce jour là la mer était calme. Une belle petite traversée de 1h30.

Arrivée à Tagbilaran, la petite capitale de Bohol; je décide de loger sur place pour la nuit; et me déciderais le lendemain à aller passer la nuit à Panglao island, la zone balnéaire assez touristique.

Tagbilaran est une ville moyenne Philippines typique, c'est à dire bruyante et animée. Peu de choses à voir proprement dit  mais j'ai bien aimé l'ambiance générale de cette ville.

tagbilaran

tagbilaran

Le lendemain, je pars visiter le Tarsier Conservation center; le tarsier est un tout petit primate que l'on trouve dans certaines région d' Asie dont aux Philippines et Malaisie.

Le Tarsier Conservation center est un centre chargé de protéger et étudier ces ravissants petits singes. On peut visiter les Tarsier avec une visite guidée de 15 minutes environ avec un guide. Interdiction de les toucher pour ne pas les effrayer.

Il est pas mimi notre petit Tarsier; un vrai boule de poils

 



Publié à 14:30, le 3/07/2010,
Mots clefs :
Commentaires (0) | Lien